Au service des Lunellois !

Insécurité à Lunel : le maire fait l’autruche !

Communiqué de Julia Plane, tête de liste du Front National à Lunel pour les élections municipales de 2014

Décidément, le reportage de TF1 diffusé le 13 août 2013 et consacré au travail de la gendarmerie nationale à Lunel ne cesse de défrayer la chronique. Après une lettre de protestation de Tahar Akermi, animateur de la MJC de Lunel (Maison de la jeunesse et de la culture), ce matin, c’est au tour du maire, sur France Bleu Hérault, de dénoncer « la stigmatisation de Lunel » tout en reconnaissant son incapacité à maîtriser la communication de sa ville bien qu’il ait eu des contact avec TF1 en amont. Claude Arnaud fait donc la politique de l’autruche, si chère à l’UMPS, puisque au lieu de regarder la réalité en face telle que la voient nos concitoyens et telle que l’affrontent les forces de l’ordre, il fredonne un air tristement connu : « Tout va très bien madame la marquise… » .

Julia Plane le regrette, mais les faits sont là :

  • Dès septembre 2012, le gouvernement a placé Lunel parmi les 15 premières communes de France en Zone de sécurité prioritaire et cela bien avant la Devèze à Béziers ou la Mosson à Montpellier ;
  • Lunel est la quatrième ville de l’Hérault, département parmi les plus criminogènes de France ;
  • En 2012, la compagnie de gendarmerie de Lunel a constaté 6 600 crimes et délits ;
  • Toujours en 2012, sur la seule brigade de gendarmerie de Lunel, c’est 2 860 crimes et délits qui ont été constatés, dont plus de 300 agressions physiques ;
  • L’image dégradée de la ville de Lunel n’a pas attendu le reportage de TF1 pour être dans toutes les têtes héraultaises depuis des décennies ;
  • Enfin, pourquoi à Lunel, les maisons se vendent-elles si difficilement et si peu chères ? Est-ce l’expression d’un certain bien-vivre à Lunel, si chère à Claude Arnaud ?

Au contraire du maire de Lunel qui ne sait entretenir que polémiques avec les responsables de la gendarmerie nationale d’hier et d’aujourd’hui, Julia Plane remercie l’ensemble des forces de l’ordre pour leur travail constant au service de nos concitoyens de Lunel mis en lumière par TF1. Si les images sont dures pour les téléspectateurs, c’est parce que la réalité l’est encore plus pour les victimes.

En mars prochain, les Lunelloises et les Lunellois pourront mettre fin à 25 ans de laxisme, d’angélisme, de fuite en avant et autres coups de bottes en touche…

Pour changer l’image de Lunel, changeons la ville et changeons de maire. Lunel a besoin d’un maire à plein temps et non d’un passe-temps, qui s’occupe des Lunellois d’abord ! La ville et les habitants le méritent.

Auteur : Avec Julia Plane, Lunel fait front 2014

Candidate et tête de liste Front National (FN) et Rassemblement Bleu Marine (RBM) pour les prochaines élections municipales en 2014 à Lunel.

Les commentaires sont fermés.