Au service des Lunellois !

OUI à la Vidéo-Protection, NON à la Vidéo-Verbalisation !

2 Commentaires

Guillaume Vouzellaud

Intervention de Guillaume Vouzellaud en séance du Conseil municipal du 28 septembre 2016 à propos de la mise en place de la vidéo verbalisation

Monsieur le Maire,

Je regrette tout d’abord le flou artistique qui règne autour de ce dossier et souhaiterais, sur plusieurs points, quelques précisions :

  • Quand débutera le test et pour combien de temps ?
  • Quand prévoyez-vous la généralisation de cette vidéo-verbalisation sur l’ensemble des 28 caméras de la ville ?
  • En quoi consiste la large campagne d’information du public ?
  • Quelles seront les dépenses globales dédiées à cette vidéo-verbalisation ?
  • Quelles sont les recettes envisagées ? Je rappelle que nous percevons déjà 70 000 euros au titre des PV, si j’ai bonne mémoire.
  • Combien d’agents supplémentaires, s’il y en a, seront-ils affectés à la surveillance vidéo ?
  • Le dispositif fera-t-il une différence entre l’arrêt et le stationnement et aussi entre le stationnement involontaire, pour panne par exemple, et le stationnement gênant délibéré ?

28 caméras de vidéo-protection sont aujourd’hui en service à Lunel. Un seul agent est chargé de les contrôler alors que nous savons tous qu’un œil exercé ne peut superviser plus de 8 écrans. C’est donc un dispositif qui n’est absolument pas répressif, c’est un dispositif seulement préventif.

La délibération que vous nous présentez ce soir vise cette fois la mise en place de la vidéo-verbalisation au travers d’un test, avant son extension sur toute la commune. Contrairement à votre introduction, il n’est plus question de prévention mais, bel et bien, d’une verbalisation systématique au-delà de la minute.

Comme pour le sport, nous considérons que la vidéo doit aider à la détection d’une faute, d’un délit ou d’un crime, qu’elle doit aider la décision du policier ou du magistrat et qu’elle doit permettre l’action des forces de l’ordre quand c’est nécessaire. En revanche, la caméra ne doit pas remplacer ni le jugement humain, ni sa présence sur le terrain.

La meilleure de toutes les dissuasions, c’est, je le répète, la présence sur le terrain, dans nos rues de Lunel, des forces de l’ordre qu’elles soient nationales ou municipales.

Les caméras dont on avait expliqué aux Lunellois qu’elles servaient à assurer leur sécurité, et qu’ils financent par leurs impôts, vont désormais surtout servir à leur dresser des amendes dans toute la ville, par la simple utilisation de la vidéo. Le but réel de l’opération est évidemment de remplir les caisses pour assurer le financement de projets démesurés comme celui des arènes. Comme d’habitude, que ce soit pour l’État ou pour les collectivités locales, les automobilistes sont toujours considérés comme des vaches à lait.

Plus grave, s’il est bien entendu nécessaire de lutter contre le stationnement anarchique, nous ne pouvons pas accepter cette nouvelle décision qui va venir grever une partie de l’activité économique des petits commerces du centre-ville. A travers ce test, vous stigmatisez également un commerce puisque vous condamnez à mort, mort économique j’entends, le buraliste à l’angle du boulevard Lafayette et de l’avenue Victor Hugo. Ainsi, les commerçants de l’avenue de Toulouse à Montpellier et notamment les buralistes reprochent à la video-verbalisation, nouvellement installée, de faire fuir leurs clients. Ces commerçants accusent une fréquentation en baisse d’au moins 30 %. Que cherchez-vous Monsieur le Maire ? Avez-vous décidé de ruiner définitivement notre cœur de ville ?

Au lieu de vous attaquer à la racine du mal, comme d’habitude, vous vous en prenez aux conséquences. Monsieur le Maire, là encore, vous devriez vous poser les bonnes questions au lieu d’apporter de mauvaises réponses.

  • Le stationnement est-il suffisant dans le centre-ville de Lunel ? NON
  • Faut-il créer des places de stationnement dans notre centre-ville ? OUI
  • Faut-il accroître le nombre « d’arrêts minutes » ? OUI. Je rappelle, pour l’anecdote, qu’il y a moins « d’arrêts minutes » à Lunel que de caméras…

Ainsi, en l’absence de place de stationnement et « d’arrêts minutes » en quantité suffisante et pour soutenir le petit commerce de notre centre-vile, nous voterons contre cette délibération.

OUI à la Vidéo-Protection, NON à la Vidéo-Verbalisation !

Auteur : Avec Julia Plane, Lunel fait front 2014

Candidate et tête de liste Front National (FN) et Rassemblement Bleu Marine (RBM) pour les prochaines élections municipales en 2014 à Lunel.

2 réflexions sur “OUI à la Vidéo-Protection, NON à la Vidéo-Verbalisation !

  1. Que voulez vous, j’ai moi même et à plusieurs reprises signalé des anomalies tant pour la circulation automobile que pour les piétons, qui ont bien souvent des difficultés à circuler sur les trottoirs encombrés de containers et autres poubelles déposées à même le sol et qui y restent des jours entiers, mais sans résultat ou des réponses qui ne veulent rien dire. Lorsque je constate dans les rues de Lunel, ou malheureusement en ce moment ne pouvant pas conduire ma voiture, et, étant obligé de marcher, je « revisite » le centre ville qui, est totalement mort, avec des magasins qui, il y a encore quelque années étaient ouverts, mais le peu qui reste, ferme les uns après les autres. Une honte! quand on a connu cette ville il y a 50 ans, elle faisait partie des petites ville de Provence où il y faisait bon vivre. Maintenant, les sacs poubelles de partout, les ordures, etc….
    Je sais de quoi je parle car, il m’a fallu onze ans avant que la municipalité comprenne pourquoi je demandai le changement de sens de la rue J. Giono enfin…..
    Je n’arrête pas d’écrire aux divers services mais, on a l’impression de parler « aux murs »
    Voila j’ai lu votre article et suis totalement d’accord avec vous .

    Bon courage et bonne continuation.

    FNment votre

    Di Costanzo Alain

    ps: vous devriez modifier :
    Candidate et tête de liste Front National (FN) et Rassemblement Bleu Marine (RBM) pour les prochaines élections municipales en 2014 à Lunel. (prochaines ….2014)

  2. Pingback: Revue de presse : Conseil municipal de Lunel du 28 septembre 2016 | Avec Julia Plane, Lunel fait front !