Au service des Lunellois !

NON au centre d’accueil de 30 clandestins à Lunel !

Question orale présentée par Julia Plane, relative à l’arrêté préfectoral autorisant la création de 30 places à Lunel pour l’accueil des clandestins, lors de la séance du Conseil municipal du 19 novembre 2018

 

Monsieur le Maire,

Par arrêté en date du 7 novembre 2018, Monsieur le Préfet de l’Hérault vient d’autoriser l’élargissement du centre d’accueil de clandestins « ELISA » en le passant ainsi à 115 places.
Les trente places supplémentaires, à notre grande surprise, vont être créer à LUNEL !

En tant que premier magistrat de la ville, je ne doute pas que vous ayez été informé de cette décision.

Monsieur le maire avez-vous protesté contre cet arrêté inique et dangereux pour notre territoire ? Comment pouvez-vous imaginez que les Lunellois vont accepter cet arrêté irresponsable, signé en catimini ?
Ou vont-ils être logés ?Dans des bâtiments publics ?
Quand vont-ils arrivés ?
Enfin, Monsieur le Maire, avez-vous eu une assurance du Préfet, que l’ensemble des clandestins déboutés du droit d’Asile verront les mesures d’éloignement du territoire décidées par l’administration appliquées en bonne et due forme ?

Ces questions sont des inquiétudes légitimes que les Lunellois ne manqueront pas de poser dès qu’ils seront informés de la mauvaise nouvelle.

Notre commune a déjà beaucoup souffert du communautarisme par la déplorable publicité que lui ont faites les jihadistes parti combattre pour l’Etat Islamique en Syrie.

Notre ville a du digérer une immigration massive qui a presque multiplié sa population par 4 en l’espace de 60 ans. Nous ne pouvons nous permettre, financièrement, socialement et pour notre image, qui en a pris déjà un sacré coup, d’accueillir des clandestins dont nous savons qu’ils vont rester ici des années. Je rappelle que seuls 1% des déboutés du droit d’Asile voient les mesures d’éloignement appliqués contre eux. Nombre de villes ont vu les exactions se multiplier, notamment dans le nord, à Calais ou a Grand-Synte, mais c’est aussi le cas à Montpellier avec les mineurs isolés Albanais.

Car, l’insécurité est aussi corollaire de l’accueil des clandestins. Cela va fragiliser grandement le tissu économique déjà atteint car comme chacun le sait, c’est l’ordre et la sécurité qui permettent le développement économique.

Lunel est convalescente Monsieur le Maire. C’est pourquoi, nous souhaitons savoir, pour montrer à vos administrés que vous n’approuvez pas cette décision, si vous allez intenter un recours en référé au tribunal administratif ?

Lunel a besoin d’envoyer un signal fort contre l’immigration clandestine et l’insécurité dont elle souffre depuis trop longtemps.

Auteur : Avec Julia Plane, Lunel fait front 2014

Candidate et tête de liste Front National (FN) et Rassemblement Bleu Marine (RBM) pour les prochaines élections municipales en 2014 à Lunel.

Les commentaires sont fermés.