Au service des Lunellois !


Plan des panneaux sur Lunel : quel moustique a piqué Barral ?

Ce jeudi 5 mars à 8h15, en commission de propagande, Claude Barral, candidat aux départementales pour le PS sur le canton de Lunel, a demandé le plan des emplacements des panneaux électoraux pour la commune de Lunel !

Le Président de la Commission comme le Secrétaire ont été très surpris par la question de l’ancien maire de Lunel ! Ils ont convenu de lui fournir l’arrêté municipal portant l’adresse desdits panneaux. Or, cette même liste est disponible en préfecture sur simple demande…

Rapportant les propos tenus par Claude Barral en commission de propagande à sa collègue Nicole Mina, Guillaume Vouzellaud a éclaté de rire en se demandant quel moustique avait pu piqué Barral pour le mettre dans un tel état d’amnésie ?


Départementales 2015 à Lunel : Le parti socialiste n’a plus de candidats !

ps-transformation

A Lunel comme dans beaucoup de cantons du Languedoc-Roussillon, les candidats du Parti Socialiste n’osent plus afficher leur couleur. La rose du PS a purement et simplement disparu de tous les documents de campagne (tracts et professions de foi).

La raclée électorale s’annonçant presque certaine sous l’étiquette du Parti socialiste, ils n’arborent plus que les couleurs verte et rouge du défunt PS.

Toutefois, vous ne manquerez pas de remarquer que ces couleurs sont également chères aux islamistes. A Lunel, il fallait oser tout de même !

Faute d’un bilan crédible, en panne de militants et contraints de faire appel à une société de distribution, les candidats du PS à Lunel chercheraient-ils, pour les sauver d’un naufrage annoncé, de nouveaux électeurs en mettant en avant ces couleurs communautaristes ?

Une chose est sûre, alors que la France s’inquiétait en 2011 de l’impact migratoire des printemps arabes, les flux de migrants détectés dans le rapport Frontex sont trois fois plus élevés pour 2014 ! (+153%) Pire, l’unique indicateur en baisse est celui des retours vers les pays d’origine… De cela aussi, le PS est responsable et coupable.

Dès les 22 et 29 mars 2015, il reviendra aux électeurs du Pays de Lunel de choisir !


Marsillargues : avec votre argent et pour leur campagne électorale, Vignon et Barral arrosent tout azimut !

Dimanche dernier, Bernadette Vignon, Maire de Marsillargues et candidate aux départementales a invité Claude Barral, Conseiller général sortant, également candidat aux départementales, à participer avec elle à un repas dans la résidence de retraite de la cité marsillarguoise. C’est auprès de cet électorat captif que les autres candidats ne peuvent rencontrer que Vignon et Barral font campagne allant même jusqu’à offrir le champagne avec l’argent de la commune !

Cela n’a pas empêché une résidente de déclarer deux heures après ce repas « innocent » : « C’est pas ça qui nous empêchera de voter pour qui on veut ! ». Un autre, plus téméraire, devait ajouter : « si les morts votaient, Vignon et Barral iraient pique-niquer dans les cimetières… »

Le clientélisme de Barral ne ferait il plus recette ?


Compétences : le ridicule ne tue pas, heureusement pour Barral (PS) !

logo départementales 2015Alors que la loi concernant les compétences des futurs Conseils départementaux n’est toujours pas définitivement adoptée, Claude Barral (PS) ose conseiller à Guillaume Vouzellaud l’achat d’un livre sur les compétences départementales. Lui a-t-on seulement dit que les compétences du défunt Conseil général avaient changé avec le nouveau Conseil départemental ? Le Sénat vient tout juste de se prononcer sur le 3e volet du projet de loi NOTRe le 27 janvier dernier avant de repartir pour son adoption vers l’Assemblée Nationale.

Décidément, heureusement que le ridicule ne tue pas pour Claude Barral !

Guillaume Vouzellaud s’interroge sur les compétences réelles de Claude Barral. Il en profite pour recommander à l’ancien Conseiller général, visiblement usé par tant d’années d’échecs successifs, de discuter plus souvent avec Patrick Vignal pour qu’il s’informe au moins des dossiers législatifs en cours adoption…


Lunel : Guillaume Vouzellaud serait-il un nouveau Zorro ?

Billet humoristique

Lors d’une conférence presse à propos de « sa rentrée politique », le maire de Lunel a cru bon de devoir parler « des interventions tonitruantes » de … Guillaume Vouzellaud en Conseil municipal.
Tonnerre de Brest !
J’entends le Vidourle qui gronde…

Pourquoi ? Arnaud est-il chargé de faire la « promo » de Vouzellaud ?
Même s’il est vrai que les interventions, les questions ou les propositions du Mariniste lui posent de sérieux problèmes en assemblée, Guillaume Vouzellaud lui ferait-il peur à ce point ?

Bien souvent incompétent pour répondre directement aux prises de parole de l’élu Frontiste, le maire de Lunel est alors contraint de demander à ses services de le faire tant bien que mal à sa place.
Quand cela ne dépasse pas ses maigres connaissances sur les dossiers, ce sont les capacités intellectuelles du premier magistrat qui lui font défaut. Il lui faut donc faire une pirouette acrobatico-politique digne d’un clown de cirque ou bien utiliser l’invective, la raillerie et autres faux-fuyants, quand il n’interrompt pas, purement et simplement, le représentant du Front National en l’interdisant de parole.
Bref, comme tous les faibles, le maire de Lunel est aujourd’hui contraint d’utiliser la force !

L’adjectif tonitruant pour qualifier les interventions de Guillaume Vouzellaud et son absence lors de la conférence presse ne sont pas sans nous rappeler l’histoire de Zorro et de son cheval « Tornado ».

Comme le justicier du XIXe, Guillaume Vouzellaud prend, régulièrement, la défense de ses concitoyens frappant, vite et fort, tel l’éclair.

Mais la comparaison s’arrête là puisque Guillaume Vouzellaud signe d’un GV synonyme de « Grande Victoire » à venir pour le Front National, pour la France et les Français d’abord !

VZD_DNT