Une nouvelle voix pour notre territoire !


A Lunel, l’imprégnation islamiste est une réalité : ne nous voilons pas la face !

Communiqué de presse de Julia PLANE, Conseillère municipale de Lunel, Conseillère régionale d’Occitanie

Un journaliste, originaire de Lunel, vient de publier avec un de ses confrères une enquête, « Le chaudron français », sur la radicalisation islamiste gangrenant la cité Pescalune depuis plusieurs décennies, en pointant notamment la responsabilité des dernières équipes municipales.

Communautarisme, délinquance, abandon des politiques d’assimilation, hypocrisie des partis de gauche… Les constats implacables mais tristement réels du journaliste Jean-Michel Décugis sont établis depuis des années par le Front National. Les pouvoirs publics nationaux et locaux, de droite comme de gauche, ne peuvent se départir de leurs responsabilités : leur complaisance, leurs arrangements électoralistes, leur laxisme ont creusé le terreau de l’islam radical dans de nombreuses communes du pays. A Lunel, ils ont, bel et bien, acheté une paix sociale illusoire !

Ce n’est pas le langage de vérité qui nuit à Lunel mais bel et bien ces cohortes de djihadistes qui partent combattre sous la bannière de l’État islamique et qui font de notre ville une pépinière d’islamistes !

La campagne de communication comme les cris d’orfraie du maire de Lunel n’y changeront rien. Ne nous voilons plus la face. Nous incitons les Lunellois à faire confiance au Front National, seul parti à apporter les bonnes réponses face au fardeau que subit Lunel : retour à une politique d’assimilation, fin de l’immigration massive, expulsion définitive des fichés S étrangers et binationaux, fermeture des mosquées radicales, restauration des contrôles aux frontières nationales.


Le FN dénonce une baisse, avérée, des effectifs de la Police municipale !

??????????????????????????????????????????????????????????

Intervention de Guillaume Vouzellaud, Conseiller municipal de Lunel, lors de la Séance du 15 décembre 2016 au sujet du tableau des effectifs de la commune

Monsieur le Maire,

Le rapport de la Chambre Régionale des Comptes en date du 24 juillet 2014 comportait 32 recommandations. Concernant les effectifs, la CRC demandait formellement de « procéder à des suppressions de postes devenus sans objet ». Pour elle, il s’agissait je vous donne lecture de la recommandation n°7 : « Procéder à une révision des modalités de gestion du niveau des effectifs pour qu’ils correspondent aux besoins réels ».

C’est la deuxième fois que vous mettez en application cette recommandation de la CRC depuis juillet 2014 et nous nous en félicitons.

Toutefois, ce nettoyage du tableau des effectifs voulu par la CRC, pour que le niveau des effectifs corresponde bien aux besoins réels, fait apparaître, très clairement, une baisse des effectifs dans la Police municipale. Ainsi, il est question, dans le tableau des effectifs que vous nous présentez, de 38 postes créés et de 37 postes pourvus pour la filière Police municipale.

Or, au compte administratif 2014 de la ville, le total des emplois pourvus, en équivalent temps plein, était de 40 agents pour la Police municipale. Lire la suite


Encore 9 voitures brûlées à Lunel : Marine ça urge !

Guillaume Vouzellaud

Communiqué de presse de Guillaume Vouzellaud, Conseiller muncipal du groupe « Lunel fait front », Responsable FN de la 9e circonscription de l’Hérault

Dans la nuit de vendredi à samedi, dans cinq endroits différents de la Commune de Lunel, ce ne sont pas moins de 9 véhicules qui ont été volontairement incendiés en moins d’une heure. Cette nouvelle nuit de violences dans notre ville marque autant l’incapacité du Maire de Lunel à assurer le bien vivre à Lunel que l’inaptitude du député sortant à tenir ses promesses en matière de lutte contre la délinquance.

Cela fait de nombreuses années que le Front National réclame l’augmentation réelle des effectifs de police et de Gendarmerie. Nos concitoyens réclament sécurité et tranquillité. Il faut maintenant stopper d’urgence l’ensauvagement de notre société, en finir avec le laxisme du gouvernement et la culture de l’excuse.

Guillaume Vouzellaud et les élus de « Lunel fait front » tiennent enfin à féliciter les gendarmes, les policiers municipaux et les pompiers qui ont, une nouvelle fois, fait preuve de courage et de professionnalisme. Ils apportent leur soutien à l’ensemble des forces de l’ordre et de sécurité dans leur combat pour de justes conditions de travail.


Guillaume Vouzellaud défend les effectifs de Police municipale à Lunel

Guillaume Vouzellaud

Intervention de Guillaume Vouzellaud en séance du Conseil municipal du 29 juin 2016 à propos de la modification du tableau des effectifs du personnel communal

 

Monsieur le maire,

Cette création de poste de directeur de la police municipale doit faire suite, je le pense, à la réussite d’un concours administratif dont nous ne pouvons que nous féliciter et féliciter, par la même occasion, le lauréat.

Toutefois, nous nous abstiendrons sur cette délibération modifiant le tableau des effectifs puisqu’elle met en lumière le fait que notre Police municipale a perdu trois effectifs supplémentaires depuis notre dernière réunion du Conseil municipal en date du 11 mai.

Les trois effectifs sont :

  • un brigadier chef-principal ;
  • un brigadier ;
  • un garde champêtre chef.

41 postes ont été créés par décision du Conseil municipal. Or, cinq postes sont aujourd’hui vacants sur le tableau des effectifs.

Il convient donc de pourvoir, au plus vite, au remplacement de ces cinq agents qui font défaut au service afin d’assurer la tranquillité et la sécurité de nos concitoyens à Lunel. C’est une question élémentaire de bien vivre.


Valeurs Actuelles : « Lunel aux mains de l’Etat Islamique »

Revue de presse : Article de Valeurs Actuelles du 5 novembre. Merci de cliquer sur les images pour les lire dans de bonnes conditions.

EI1 EI2


Contrat de ville : « le tonneau des danaïdes »

Guillaume Vouzellaud

Intervention de Guillaume Vouzellaud sur le contrat de ville lors du conseil municipal de Lunel du jeudi 15 octobre 2015

Monsieur le Maire,

Comme mes collègues, je n’ai pas reçu le contrat de ville à proprement parler sur lequel vous nous demandez de nous prononcer. S’il est consultable en mairie aux heures ouvrables, je vous rappelle que nous travaillons pendant ces mêmes heures. Dans la délibération, nous n’avons qu’une liste de vœux pieux et une liste de signataires. En revanche, nous ne connaissons ni les montants ni les caractéristiques de ce contrat.

Or, les nouveaux contrats de ville n’ont de nouveaux que le nom, car, en réalité, ils s’appuient sur les mêmes poncifs qui ont présidé à la mise en œuvre de la « politique de la ville » depuis près de 40 ans : lutter contre les inégalités territoriales, favoriser la mixité sociale, assurer la paix et la sécurité des territoires. Le 5 février dernier, un article du Monde soulignait l’échec de quarante années de Politique de la Ville et reconnaissait une augmentation du chômage comme de la pauvreté sur ces mêmes zones.

S’il est bien une action publique qui s’apparente au tonneau des Danaïdes, c’est bien celle de la politique de la ville, qui, sous la gauche comme sous la droite, se caractérise par un gaspillage d’argent public doublé d’une multitude d’intervenants et de couches successives de dispositifs, pour obtenir in fine une absence de résultats, au regard notamment d’une délinquance qui gangrène chaque année un peu plus les cités et les villes dites « sensibles ». Lire la suite

Pour Vouzellaud, « Barral est l’homme du passé et du passif »

MeetingAliotML