Une nouvelle voix pour notre territoire !


1 commentaire

Formation des élus à Lunel : L’opposition municipale fait respecter ses droits !

Communiqué de Guillaume Vouzellaud, Conseiller municipal de Lunel, Membre du Comité Central du Front National

Guillaume Vouzellaud, Conseiller municipal de la liste Lunel Fait Front, vient de gagner, en appel, le procès qui l’opposait à la Commune de Lunel, représentée par Claude Arnaud, concernant l’exercice du droit à la formation des Conseillers municipaux.

Ainsi, la Cour Administrative d’Appel de Marseille annule le jugement du tribunal administratif de Montpellier du 12 avril 2016 et la délibération du Conseil municipal de Lunel en date du 23 juillet 2014 relative à l’exercice du droit à la formation des membres du Conseil municipal. Dans son arrêt rendu le 5 février 2018, la Cour oblige également la commune de Lunel à verser la somme de 2 000 euros à l’appelant au titre des dispositions de l’article L. 761-1 du code de justice administrative.

La Cour considère en effet que la délibération du 23 juillet 2014 précise que « la formation des membres du Conseil Municipal [soit] assurée […] pendant la durée du mandat par le centre de formation des maires et élus locaux (CFMEL) », ce dernier organisme recevant la totalité des crédits alloués. Pour la Cour, la désignation par le Maire d’un organisme ajoute donc une condition supplémentaire et restrictive aux termes de laquelle l’élu qui souhaite suivre une formation doit nécessairement recourir aux services du CFMEL. En restreignant ainsi la possibilité de choix de formation par la mise en place d’un organisme unique habilité à recevoir les demandes, le conseil municipal a, selon la Cour, entaché sa décision d’erreur de droit.

Guillaume Vouzellaud était donc bien fondé le 23 juillet 2014 en Conseil municipal à demander au Maire de retirer cette disposition qui contrevenait au droit individuel à la formation (doctrine abondante et constante) afin d’éviter aux contribuables Lunellois de payer les erreurs juridiques de leur Maire.

Claude Arnaud a jugé bon de se passer des conseils de l’opposition, affirmant même quelques semaines plus tard « qu’il pouvait bien attaquer ses décisions tant qu’il le souhaitait ».
La Cour Administrative d’Appel de Marseille vient non seulement de le rappeler à l’ordre mais aussi de faire œuvre de jurisprudence. Cet arrêt va ainsi mettre fin aux « pratiques locales » de nombreuses communes de l’Hérault qui réservent au seul CFMEL, le droit de former les élus. Plus largement en France, cet arrêt fait avancer la démocratie locale en sacralisant le droit INDIVIDUEL à la formation pour l’ensemble des élus d’opposition.


A Lunel, l’imprégnation islamiste est une réalité : ne nous voilons pas la face !

Communiqué de presse de Julia PLANE, Conseillère municipale de Lunel, Conseillère régionale d’Occitanie

Un journaliste, originaire de Lunel, vient de publier avec un de ses confrères une enquête, « Le chaudron français », sur la radicalisation islamiste gangrenant la cité Pescalune depuis plusieurs décennies, en pointant notamment la responsabilité des dernières équipes municipales.

Communautarisme, délinquance, abandon des politiques d’assimilation, hypocrisie des partis de gauche… Les constats implacables mais tristement réels du journaliste Jean-Michel Décugis sont établis depuis des années par le Front National. Les pouvoirs publics nationaux et locaux, de droite comme de gauche, ne peuvent se départir de leurs responsabilités : leur complaisance, leurs arrangements électoralistes, leur laxisme ont creusé le terreau de l’islam radical dans de nombreuses communes du pays. A Lunel, ils ont, bel et bien, acheté une paix sociale illusoire !

Ce n’est pas le langage de vérité qui nuit à Lunel mais bel et bien ces cohortes de djihadistes qui partent combattre sous la bannière de l’État islamique et qui font de notre ville une pépinière d’islamistes !

La campagne de communication comme les cris d’orfraie du maire de Lunel n’y changeront rien. Ne nous voilons plus la face. Nous incitons les Lunellois à faire confiance au Front National, seul parti à apporter les bonnes réponses face au fardeau que subit Lunel : retour à une politique d’assimilation, fin de l’immigration massive, expulsion définitive des fichés S étrangers et binationaux, fermeture des mosquées radicales, restauration des contrôles aux frontières nationales.


2 Commentaires

Les Patriotes au pouvoir !

Dimanche dernier, les militants de la 9e circonscription de l’Hérault étaient présents sur le marché de Lunel en ce début de campagne présidentielle.

Motivés, ils ont reçu un excellent accueil de la part des Lunellois, beaucoup les ont remerciés pour leur présence et leur disponibilité. Les conversations furent variées mais toutes pleines d’espérance.

Tous en sont également convaincus, avec Marine, les Patriotes seront bientôt au pouvoir !

 


Rentrée politique du FN 34 en terre lunelloise : revue de presse (article et vidéos)

ml_pagelunel_160912

2016-09-11_215041_wwww

fn_camargue

Reportage France 3


Les associations font aussi leur rentrée !

https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fpermalink.php%3Fstory_fbid%3D1045930305528730%26id%3D403256353129465&width=500


Concours Général Agricole de Paris 2016 : L’excellence des vignerons du Lunellois récompensée !

Communiqué de presse de Julia Plane, Conseillère régionale de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, Conseillère municipale de Lunel et Conseillère communautaire du Pays de Lunel

Julia Plane tient à féliciter les Vignerons du Muscat de Lunel dont quatre cuvés viennent d’être médaillées au Concours général agricole de Paris.

A l’heure où l’agriculture française traverse une crise majeure, où les agriculteurs se posent des questions sur leur devenir, ces prix sont la preuve du professionnalisme de nos vignerons, de la remarquable qualité de nos vins, d’une appellation légitimement reconnue au plus niveau sur un terroir d’exception.

Cette récompense est une bonne nouvelle pour le Pays de Lunel et une reconnaissance, bien méritée, du savoir-faire de nos vignerons.


Plan Vidourle : Le commissaire enquêteur donne raison au Front National

Logo FN / RBM - Avec Julia Plane 2014 - Lunel fait FrontCommuniqué de presse des Conseillers municipaux de « Lunel Fait Front »

Lors du conseil municipal du 20 janvier, seuls les élus de « Lunel Fait Front » avaient refusé de voter l’avis favorable de la mairie de Lunel concernant le Plan Vidourle.

Conscients de la nécessité de protéger les 25000 habitants de Lunel mais regrettant les cinq réserves que comportait l’avis municipal de Lunel concernant ce plan, ils avaient préféré s’abstenir. D’ailleurs, dans son article relatant la séance, « Midi-Libre » évoquait les réserves fortes qui ont fait réagir Julia Plane car « elles portent notamment sur l’eau potable. Je pense que ce dossier devrait être reporté et réétudié. Sur Marsillargues, ce projet provoque une levée de bouclier »…

Dans son rapport, le Commissaire enquêteur en arrive aux mêmes conclusions que Julia Plane puisqu’il émet un avis défavorable qui contraint les pouvoirs publics à revoir leur copie. Il donne ainsi raison aux seuls élus municipaux de « Lunel Fait Front » en évoquant dans son rapport la mauvaise définition des zones à exproprier, le manque d’information concernant les risques de pollution sur les captages d’eau de Lunel et Marsillargues, ou encore l’absence de liste exhaustive des activités agricoles et des résidences impactées par le dispositif en cas de crue sur la plaine de Marsillargues…

Les Conseillers municipaux du groupe « Lunel Fait Front » se félicitent de cette décision du Commissaire enquêteur conforme au bon sens. Ils regrettent la gestion autocratique du Plan Vidourle par Claude Barral tout comme le suivisme de Claude Arnaud qui ont fait perdre, par leur entêtement et leur aveuglement respectif, 13 ans d’étude et de financement aux habitants et aux contribuables du Lunellois.

Lire la suite